L’Été de Katya, Trevanian

 

 

 

 

Quatrième de couverture :

À l’été de 1914, Jean-Marc Montjean, jeune médecin tout juste diplômé, revient s’installer à Salies, petit village du Pays basque dont il est originaire. Rapidement, il est appelé à soigner Paul Treville dont la jolie sœur jumelle, Katya, l’intrigue de plus en plus. Bien accueilli chez les Treville, le jeune homme devient un ami de la famille, qu’il fréquente assidûment en dépit d’une certaine ambiguïté dans leurs relations. Et même s’il devine derrière leur hospitalité et bonnes manières un lourd et douloureux secret, il ne peut s’empêcher de tomber éperdument amoureux de Katya, quelles qu’en soient les conséquences.

 

Je l’ai lu, et voici ce que j’en ai pensé…

Suite à la chronique de Léa Touchbook, j’ai eu très envie de découvrir cet ouvrage de Trevanian.

En août 1938, Jean-Marc Montjean prend la plume pour nous relater sa rencontre avec Katya lors de l’été qui a précédé la Grande Guerre. Ce jeune Basque de retour au pays après ses années d’études de médecine à Paris va voir son quotidien bouleversé par l’intrigante Katya Tréville, qui vient chercher son aide suite à un accident dont a été victime Paul, son frère jumeau. Ils vivent ensemble à Etcheverria, une maison en pierre située dans un jardin quelque peu à l’abandon, avec leur père, un passionné d’histoire médiévale qui passe son temps le nez dans ses investigations. Jean-Marc va faire la connaissance de cette étrange famille, fascinante en bien des points, surtout la charmante jeune femme qui y habite. Mais il va aussi devoir s’accommoder du caractère assez hautain de Paul, qui ne manque jamais de rabrouer notre médecin. Et surtout, il ne va pas tarder à découvrir que ces trois individus ont des secrets bien gardés.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Jean-Marc, tiraillé entre ses sentiments pour Katya et son envie d’infliger à Paul la correction qu’il mériterait. Il va tenter de venir en aide à cette dernière, espérant apprendre ce que dissimule cette femme différente de ses contemporaines. Mais au fur et à mesure de la lecture, nous avons l’impression qu’il met le doigt dans un engrenage dont l’issue est inéluctable. Et la fin… quelle apothéose ! Elle est aussi surprenante que réussie. Katya regorge de mystères, et semble parfois souffler le chaud et le froid. On sent qu’une réelle amitié est en train de se nouer avec Jean-Marc, mais qu’elle souhaite le maintenir à distance, sans doute pour le protéger. Mais de quoi ? De qui ? Et pourquoi Paul veut-il absolument que leur père ignore tout de l’intérêt de notre narrateur pour sa fille ?

Le tout est servi par une magnifique écriture. Très poétique, elle nous embarque dans une autre époque, un siècle en arrière, et nous découvrons le Pays basque et certaines de ses traditions, bercés par la plume de Trevanian. Il nous relate à la fois une romance, un thriller, mais aussi l’histoire d’une région à l’aube de la guerre de 14-18, et nous dépeint des personnages hauts en couleur. Je ne connaissais pas cet auteur, mais je compte bien me procurer d’autres de ses titres.

Pour marque-pages : Permaliens.

12 Commentaires

  1. merci pour ce compte rendu. J’ai déjà lu la sanction de Trévanian (porté à l’écran par Clint Eastwood) ainsi que l’expert et Incident à Twenty Miles. J’ai adoré mais j’hésitais à acheter l’été de Katia. Vous m’avez convaincue : je vais me le procurer. Merci.

  2. Un thriller ! CHOUETTE !!!
    Une romance ! BEURRKKKKKK !!!

    A mon tour, chère Elmdora, de faire un petit passage sur ton blogounet et de te souhaiter une très belle année 2018 ^^

  3. Promis, j’essaie de le lire en 2018.

  4. Un roman qui me tente beaucoup! J’aime énormément cette maison d’édition!

  5. J’ai beaucoup aimé ce livre 🙂

  6. A priori mais pas trop mon style, mais le côté suspense/mystère m’intrigue fortement !

Laisser un commentaire